6.5 - Observer les pratiques et évaluer les orientations de gestion


 

FREQUENTATION DU LITTORAL

Le Conservatoire du littoral a engagé une étude sur l’évaluation de la fréquentation de l’ensemble de ses sites afin d’estimer régulièrement le nombre de visiteurs et leurs pratiques, mais aussi pour évaluer dans quelle mesure leur présence est compatible avec la mission de préservation des espaces littoraux. Des protocoles de suivi de la fréquentation et de ses impacts sur le milieu sont ainsi progressivement mis en place. Ils impliquent les gardes et gestionnaires des sites dans des démarches d’observation et d’analyse des modes d’accès et des usages.

Objectifs

Gestionnaires et acteurs sportifs doivent savoir adapter leurs actions aux évolutions rapides des pratiques de sports de nature. Il leur est donc nécessaire d’observer et suivre régulièrement le développement de ces pratiques sur le territoire et d’évaluer les effets des actions déjà mises en place.

Principe

Observer les pratiques nécessite une collecte régulière d’indicateurs. Ceux-ci sont déterminés en fonction des objectifs de gestion ; ils doivent être pertinents, simples, faciles à utiliser et à suivre. L’évaluation consiste à les analyser, les confronter aux objectifs de gestion prédéfinis.

Méthode

• Identifier acteurs et contexte

Les dispositifs de suivi et d’évaluation doivent être définis dès la phase d’élaboration des actions, avec l’ensemble des acteurs.

• S’associer

De nombreux acteurs peuvent participer à un dispositif de suivi régulier : agents de terrain du gestionnaire, organisateurs et encadrants sportifs, hébergeurs, pratiquants eux-mêmes...
L’évaluation peut être confiée à un prestataire, pour disposer d’un point de vue extérieur.

• Se concerter et décider

Extrait de la carte croisant enjeux naturalistes et activités de pleine nature, gorges du Chassezac et bois de Païolive

Les indicateurs utilisés dépendent du type d’étude (observation des pratiques, site, échelle…) et des moyens (compétences, temps…) que chacun pourra y consacrer. Il est essentiel qu’ils soient bien compris de tous : des acteurs qui auront à assurer le suivi, comme de ceux qui, aux vues des résultats, auront à prendre des décisions.

• Mettre en oeuvre

Ces études de fréquentation et observatoires d’activités sont souvent des démarches onéreuses, demandant beaucoup de temps et de personnel, pour le suivi comme pour l’analyse.

• Faire connaître et évaluer

Les résultats doivent en premier lieu servir d’aide à la décision pour les acteurs impliqués. Une diffusion à l’ensemble des élus et à la population locale permet également de renforcer leurs connaissances sur ces questions.

 

Table des matières