7.3 - Gérer les sports de nature sur un site protégé réglementairement

Réserve naturelle de Nohèdes


Les 2 130 hectares de la Réserve naturelle de Nohèdes s’étendent dans une vallée du département des Pyrénées-Orientales.

Contexte

Nature intacte, paysage à couper le souffle, les espaces naturels, mêmes protégés réglementairement, attirent. La Réserve naturelle de Nohèdes et, plus largement, le site Natura 2000 de Madres-Coronat sont de plus en plus fréquentés en toute saison. En 1996, une petite entreprise de sports de nature, dénommée “La Découverte”, s’installe à Nohèdes ; son activité s’accroît d’année en année. Conservation du patrimoine naturel et développement du tourisme sportif de nature auraient pu être incompatibles. Cependant, un dialogue s’est établi entre les responsables de “La Découverte”, soucieux de la préservation de leur milieu de pratique, et le gestionnaire. Des actions communes se mettent progressivement en place.

Cahier des charges écotouristique

• Les pionniers

En 2001, après avoir réalisé un diagnostic des activités proposées par “La Découverte”, il a été décidé de croiser, à partir d’une cartographie du massif du Madres et du mont Coronat, les zones et périodes sensibles du patrimoine naturel avec les diverses activités sportives de nature, actuelles et potentielles. Une charte de bonnes pratiques a pu alors être rédigée au regard des enjeux de préservation, spécifiés dans le plan de gestion de la réserve, et des objectifs commerciaux de “la Découverte”. Celle-ci s’engage ainsi, depuis avril 2001, à respecter ce “capital-nature” et adapte ses programmes de sorties en fonction des saisons et des impératifs écologiques.

• Une concertation mise en route

SKI DE FOND ET PRÉSERVATION

Une convention pour la préservation de l’environnement a été passée entre une communauté de communes et l’association gestionnaire de la réserve, confiant à celle-ci des missions de sensibilisation dans une station de ski nordique. Les prestations incluent la formation du personnel de la station, des conseils techniques de préservation quant aux aménagements et l’information du public par des diaporamas, expositions…

Par la suite, certains professionnels des Pyrénées-Orientales, informés de cette initiative, ont consulté le gestionnaire pour leurs projets d’activités sportives sur le massif. Ainsi amendés, les itinéraires retenus évitent les zones les plus sensibles. Il est évident que la signature de la convention de bonnes pratiques avec “La Découverte” a facilité la concertation avec ces professionnels pour une démarche de qualité environnementale. Des sessions d’information des professionnels accompagnateurs en moyenne montagne, réalisées en partenariat avec le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes, l’Office national des forêts, la Confédération des réserves naturelles catalanes et des représentants d’éleveurs, ont favorisé les échanges et la découverte d’intérêts communs entre pratiquants et gestionnaires du milieu naturel.

 

Diagnostic et propositions d’actions à l’échelle du site Natura 2000

• Phase de diagnostic

Un travail de diagnostic sur l’ensemble du site Natura 2000 de Madres-Coronat, incluant la Réserve naturelle de Nohèdes et

Eventail informatif présentant les acteurs, le patrimoine et le code de bonne conduite, RN de Nohèdes

géré par le même gestionnaire, s’est révélé nécessaire face à une fréquentation croissante. Pendant l’été 2002, une étude de fréquentation a eu pour but de connaître le comportement et les sites de prédilection du public sportif de nature. Puis, le recensement des itinéraires des professionnels et de la fréquence de leurs activités sur le massif a permis d’établir une cartographie de ce qui se passe réellement sur la zone étudiée. Ce diagnostic a été suivi, en début d’année 2003, d’un état des lieux de la fragilité écologique des milieux, des zones d’élevage (estives et mise-bas), du petit patrimoine bâti et des aménagements touristiques. Il s’en est suivi la mise en évidence du besoin de canaliser le flux touristique notamment par la création ou l’amélioration d’infrastructures adaptées.

• Un manque de moyens

De nombreuses actions ont été prévues mais seules certaines, prioritaires, seront réalisées, par manque de moyens. En revanche, d’autres devraient être reprises par des partenaires tels que le conseil général et le parc naturel.

• Code de bonne conduite pour les pratiquants individuels

Un constat a été établi rapidement : chaque acteur local (ONF*, groupements pastoraux, fédérations de pêche…) installait son propre panneau d’informations

pour les visiteurs. L’aspect disparate et le manque d’entretien ne pouvait que nuire à l’espace naturel et à ses différents acteurs. De plus, les pratiquants risquaient d’être noyés sous les conseils et les avertissements. Un document “à garder” a donc été réalisé par le gestionnaire, en partenariat avec les éleveurs, le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes, les forestiers. Il rappelle que tous les espaces naturels sont des propriétés privées, communales ou domaniales, où divers usagers se croisent, et que des règles de bonne conduite doivent être respectées.

Table des matières